Ciné-jazz et ciné-classiC

Ciné classic

Le Cinéma de papa et la Nouvelle Vague

Un cycle de rencontres proposé par JL Gleizes

À la fin des années 50 de jeunes critiques des Cahiers du Cinéma et de Cinéma 58 décident de passer à la réalisation afin de combattre le cinéma conventionnel, ennuyeux et irréaliste. Ils appellent celui-ci le « Cinéma de papa ».

C’est ainsi que fleurissent sous les caméras de C. Chabrol, F. Truffaut, JL Godard, une série de films réalistes qui décrivent la société de l’époque en ce début des trente glorieuses. C’est la Nouvelle vague !

Nous allons ensemble redécouvrir quelques perles et mieux comprendre cette différence entre deux genres opposés mais si complémentaires.


La Nouvelle Vague, entretien sur le thème          « Le Beau Serge » de Claude Chabrol.

Dimanche 15 novembre à 18h (ouverture à 17h30)

«C.Chabrol renonce à toute carrière sérieuse dans les Lettres ou la Pharmacie : il veut faire du cinéma !
Il projette des films dans les granges de Sardent, fréquente la Cinémathèque Française, devient critique aux Cahiers du Cinéma avec Truffaut, Rivette, et Godard et publie avec Eric Rohmer un livre sur Hitchcock en 1957. Je vous parlerai donc de cet habile et prolifique réalisateur qui réussit à créer sa propre société de production. Je ne manquerai pas de vous présenter son complice J.Rivette et son court-métrage « Le coup du berger ».

Entrée : 7€ / 5€  adhérent/ 3€ minimas sociaux